Un manifestant contre la guerre en Ukraine arrêté à Moscou le 24 février 2022.
Un manifestant contre la guerre en Ukraine arrêté à Moscou le 24 février 2022.
Un manifestant contre la guerre en Ukraine arrêté à Moscou le 24 février 2022. ©AFP - Kirill KUDRYAVTSEV
Un manifestant contre la guerre en Ukraine arrêté à Moscou le 24 février 2022. ©AFP - Kirill KUDRYAVTSEV
Un manifestant contre la guerre en Ukraine arrêté à Moscou le 24 février 2022. ©AFP - Kirill KUDRYAVTSEV
Publicité
Résumé

Avec Sergei Fediunin, docteur en science politique à l’INALCO, attaché temporaire d’enseignement et de recherche à Sorbonne Université, il travaille sur les nationalismes en Russie.

En savoir plus

Il est difficile de parler « d’opinion publique russe » dans un pays où il n’y a pas d’espace public à proprement parler, où les médias les plus indépendants ont dû mettre la clé sous la porte ces dernières heures. La radio L’Echo de Moscou n’émet plus depuis hier; en partie détenue par le géant public Gazprom elle avait réussi à conserver jusque-là son indépendance de ton... La télévision en ligne indépendante Dozd' a également annoncé être sous le coup d’une demande de blocage du bureau du procureur général russe.

Autant de médias qui voulaient aller au-delà du discours servi par le Kremlin, lequel interdit d’utiliser le mot guerre et veut imposer l’idée d’une opération de maintien de la paix…

Publicité

Dans quelle mesure les Russes sont-ils dupes ? Comment les discours nationalistes russes, depuis les années 2000, agissent encore aujourd'hui ?

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Lucas Lazo
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation