Un policier de la Minusma à Tombouctou en décembre 2021 ©AFP - FLORENT VERGNES
Un policier de la Minusma à Tombouctou en décembre 2021 ©AFP - FLORENT VERGNES
Un policier de la Minusma à Tombouctou en décembre 2021 ©AFP - FLORENT VERGNES
Publicité
Résumé

La situation sécuritaire et politique au Mali sera au cœur de l'attention cette semaine à New York, où s'ouvrent l'Assemblée Générale des Nations Unies ainsi qu'un sommet exceptionnel de la Cédéao. Alors que son mandat a été renouvelé en juin, la Minusma est de plus en plus empêchée par Bamako.

avec :

Niagalé Bagayoko (Docteure en science politique, diplômée de l'Institut d'Études Politiques (IEP) de Paris et spécialiste des politiques internationales de sécurité et de la réforme des systèmes de sécurité en Afrique de l’Ouest).

En savoir plus

La Communauté des Etats d’Afrique de l’ouest (Cedeao) se réunit cette semaine à New-York en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, pour évoquer la situation sécuritaire au Mali, où des djihadistes affiliés à l’Etat islamique au Grand Sahara se sont emparés la semaine dernière d’une ville importance du nord du Mali, Talataye à 150 kilomètres de Gao.

Il s’agira aussi et surtout, d’évoquer le mandat de l’ONU au Mali, un mandat qui a été renouvelé en juin, malgré les critiques au Mali de la junte au pouvoir mais aussi de plus en plus, de l’opinion malienne…

Publicité

La Minusma a été créée en 2013, sa mission aujourd’hui est à la fois d’appuyer la mise en œuvre de l’accord de paix de 2015, et de faciliter "la mise en œuvre d’une stratégie malienne globale pour protéger les civils et rétablir l’autorité et la présence de l’Etat".

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Lucas Lazo
Collaboration