Le président Bolsonaro le 03 septembre à Brasilia.
Le président Bolsonaro le 03 septembre à Brasilia. ©AFP - SILVIO AVILA
Le président Bolsonaro le 03 septembre à Brasilia. ©AFP - SILVIO AVILA
Le président Bolsonaro le 03 septembre à Brasilia. ©AFP - SILVIO AVILA
Publicité

Aujourd'hui le Brésil célèbre le bicentenaire de son indépendance. A quelques semaines des élections présidentielles, cette journée est une nouvelle occasion pour le Président Jair Bolsonaro de mettre en scène le soutien de l'armée et de s'en prendre un peu plus aux symboles de la démocratie.

Au Brésil, la fête nationale - qui commémore cette année 200 ans d'indépendance - a été préparée par Jair Bolsonaro comme une démonstration de force.

L’année dernière déjà, cette journée du 7 septembre avait donné des sueurs froides à tous ceux qui sont attachés à la démocratie brésilienne… Des centaines de milliers de partisans de Jair Bolsonaro avaient défilé dans tout le Brésil, après une litanie de discours aux accents putschistes, le président passant son temps à décrédibiliser les institutions et à nommer partout, au gouvernement et dans les administrations, des militaires.

Publicité

Cette fois nous sommes à mois d'un mois de l’élection présidentielle du 2 octobre, et Jair Bolsonaro n’est pas au mieux dans les sondages face à son adversaire Lula da Silva. Le président promet une « innovation » pour le défilé d’aujourd’hui….

Avec Mathias Alencastro, chroniqueur auprès du quotidien brésilien, la Folha de S.Paulo, enseignant à Sciences Po, il a également travaillé pour la présidence de la république brésilienne sous Dilma Roussef.

L'équipe