Le président rwandais Paul Kagame, en traillis, lors d'une viste de ses troupes au Mozambique.
Le président rwandais Paul Kagame, en traillis, lors d'une viste de ses troupes au Mozambique. ©AFP - Simon WOHLFAHRT
Le président rwandais Paul Kagame, en traillis, lors d'une viste de ses troupes au Mozambique. ©AFP - Simon WOHLFAHRT
Le président rwandais Paul Kagame, en traillis, lors d'une viste de ses troupes au Mozambique. ©AFP - Simon WOHLFAHRT
Publicité

Le Rwanda est devenu un partenaire privilégié des États africains en quête de soutien militaire. Dernier en date, le Bénin, sur le point d’accueillir des soldats rwandais pour l'aider à contenir la menace terroriste au Nord. Qu'a à gagner Kigali avec cette diplomatie militaire active ?

Avec
  • Paul-Simon Handy directeur du bureau Afrique de l’EST de l’Institut d’Etudes de Sécurité

Le Rwanda s’apprête à envoyer ses soldats dans le nord du Bénin, à 4 700 kilomètres de Kigali, direction nord-ouest, où le pays est menacé par l’extension des groupes djihadistes du Sahel… En un peu plus d’un an, ce pays d’Afrique de l’ouest a été frappé par une vingtaine d’attaques. Le GSIM, Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, affilié à Al-Qaeda, recrute de plus en plus dans la population béninoise.

C’est donc au Rwanda que le Bénin a demandé un soutien militaire, plusieurs centaines de soldats arriveront en octobre… Car Kigali depuis les années 2000, forme ses hommes aux opérations extérieures, et a fait de son armée un véritable outil de… Diplomatie, sur le continent.

Publicité
26 min

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Mydia Portis-Guérin
Réalisation
Lucas Lazo
Collaboration