Place Saint Pière, Vatican, le 16 septembre 2020 ©AFP - Vincenzo PINTO /
Place Saint Pière, Vatican, le 16 septembre 2020 ©AFP - Vincenzo PINTO /
Place Saint Pière, Vatican, le 16 septembre 2020 ©AFP - Vincenzo PINTO /
Publicité
Résumé

Le Pape François a fait de la lutte contre le blanchiment d'argent et la corruption, l'une des priorités de son pontificat concernant le Saint-Siège. Un décret vient d'être promulgué qui renforce les prérogatives de sa police financière. Entretien avec Loup Besmond, correspondant de La Croix à Rome.

avec :

Loup Besmond de Senneville (journaliste, chef de la rubrique bioéthique de La Croix.).

En savoir plus

Le Vatican a publié ce samedi un décret qui donne de nouvelles prérogatives à l’Autorité d’intelligence financière, une sorte de police financière du Saint-Siège : elle va pouvoir désormais contrôler toutes les structures, tous les types de biens de ceux qui sont liés de près ou de loin à la Banque du Vatican…

En octobre 2013 déjà, quelques mois après l’élection du Pape François qui voulait chasser les marchands du temple, une loi avait été promulguée sur la transparence et le contrôle des finances Vaticanes. Jusque-là, elles en manquaient sérieusement.

Publicité

Il y a deux jours encore, des experts anti-blanchiment du Conseil de l’Europe étaient en tournée d’inspection au Vatican, « passant en revue toutes les structures du plus petit Etat du monde de la Secrétairie d’Etat aux dicastères, en passant par les académies pontificales » comme vous le raconte notre invité, Loup Besmond, dans son article d'hier.

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Marine Beccarelli
Collaboration