Les élections en Ethiopie peuvent-elles être "les plus démocratiques de son histoire" ?

Un homme brandit un portrait du premier ministre éthiopien  Abiy Ahmed dans un stade de Jimma, le 16 juin 2021, quelques jours avant les élections du 21 juin.
Un homme brandit un portrait du premier ministre éthiopien  Abiy Ahmed dans un stade de Jimma, le 16 juin 2021, quelques jours avant les élections du 21 juin. ©AFP - EDUARDO SOTERAS
Un homme brandit un portrait du premier ministre éthiopien Abiy Ahmed dans un stade de Jimma, le 16 juin 2021, quelques jours avant les élections du 21 juin. ©AFP - EDUARDO SOTERAS
Un homme brandit un portrait du premier ministre éthiopien Abiy Ahmed dans un stade de Jimma, le 16 juin 2021, quelques jours avant les élections du 21 juin. ©AFP - EDUARDO SOTERAS
Publicité

Le deuxième pays le plus peuplé d'Afrique vote aujourd'hui pour des élections générales. Abiy Ahmed, Premier ministre depuis 2018, a promis qu'elles seront "les plus démocratiques de son histoire", alors que des opposants sont toujours en prison et que le pays est déstabilisé par la guerre au Tigré.

Avec

Après avoir été reportées à deux reprises, en mai 2020 puis en août, officiellement à cause de la pandémie, ces élections générales font espérer au Premier ministre Abiy Ahmed un premier mandat électif, lui qui avait été nommé par ses pairs en 2018.

C’est le report de ces élections qui avait provoqué l’opération militaire au Tigré, province du nord dont les autorités avaient décidé, elles, de maintenir le scrutin à la date prévue ; il n’en fallait pas plus pour qu’Abiy Ahmed, Prix Nobel de la Paix, la considère comme dissidente et y envoie ses troupes -  où elles sont encore.

Publicité

Le Premier ministre qui continue à promettre les élections « les plus démocratiques » que le pays ait connu...

Les Pieds sur terre
28 min
Revue de presse internationale
5 min

L'équipe