Des combattants des Forces de défense territoriale, dans un garage souterrain de Kiev transformée en base logistique et d'entraînement.
Des combattants des Forces de défense territoriale, dans un garage souterrain de Kiev transformée en base logistique et d'entraînement.
Des combattants des Forces de défense territoriale, dans un garage souterrain de Kiev transformée en base logistique et d'entraînement. ©AFP - SERGEI SUPINSKY
Des combattants des Forces de défense territoriale, dans un garage souterrain de Kiev transformée en base logistique et d'entraînement. ©AFP - SERGEI SUPINSKY
Des combattants des Forces de défense territoriale, dans un garage souterrain de Kiev transformée en base logistique et d'entraînement. ©AFP - SERGEI SUPINSKY
Publicité
Résumé

Avec Coline Maestracci, doctorante au CEVIPOL (Centre d’étude de la vie politique) de l’Université libre de Bruxelles. Sa thèse porte sur les combattants et anciens combattants ukrainiens de la guerre commencée en 2014 dans le Donbass.

En savoir plus

Aux 250 000 soldats que compte l’armée ukrainienne, des dizaines de milliers de civils se greffés, tous volontaires pour rebouter les soldats russes. Ils s’entraînent dans des lieux tenus secrets, reçoivent des armes et apprennent à les manier…

Nous avions évoqué les combattants volontaires russes avec Thomas Da Silva lundi dernier, ceux d’Ukraine se sont aussi pour la plupart formés dans le Donbass dès 2014. Aujourd’hui il ne s’agit plus de défendre une région contre l’annexion par Moscou, mais un pays entier.

Publicité
Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Lucas Lazo
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation