Inondations à New York après le passage de la tempête Ida
Inondations à New York après le passage de la tempête Ida ©AFP - Spencer Platt
Inondations à New York après le passage de la tempête Ida ©AFP - Spencer Platt
Inondations à New York après le passage de la tempête Ida ©AFP - Spencer Platt
Publicité

La tempête Ida qui s'est abattue sur la ville de New York jeudi dernier a provoqué des inondations telles qu'au moins 44 personnes sont mortes, et les dégâts sont considérables. Cette nouvelle manifestation climatique extrême souligne, neuf ans après l'ouragan Sandy, la vulnérabilité de New-York.

Avec
  • Guillaume Poiret géographe, maître de conférences à l’Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne.

Joe Biden se rendra ce début de semaine à New-York et dans le New Jersey pour constater l’étendue des dégâts causés par la tempête Ida. Le président américain est d’abord allé en Louisiane, où l’ouragan a frappé en premier, causant des dommages considérables même si le système de protection reconstruit après 2005 et le passage de Katrina, semble avoir plutôt bien fonctionné. 210 kilomètres de murs de béton, atteignant pour certains dix mètres de haut, avaient alors été construits ou consolidés autour de la Nouvelle-Orléans pour la protéger...

La ville de New-York et l’Etat du New Jersey en revanche, où Ida a ensuite poursuivi sa route, étaient moins préparés ; on y dénombre pour l’instant 44 morts.

Publicité

Depuis 2019 à New York, des travaux ont été entrepris pour parer aux catastrophes climatiques, comme des dunes de sable pour protéger de l'océan. Mais face à l'ouragan Ida et ses pluies diluviennes, elles ont été cette fois inutiles.      Guillaume Poiret