Un drapeau berbère (drapeau amazigh) dans la foule lors d'une manifestation du Hirak à Alger en février 2021
Un drapeau berbère (drapeau amazigh) dans la foule lors d'une manifestation du Hirak à Alger en février 2021 ©AFP - RYAD KRAMDI / AFP
Un drapeau berbère (drapeau amazigh) dans la foule lors d'une manifestation du Hirak à Alger en février 2021 ©AFP - RYAD KRAMDI / AFP
Un drapeau berbère (drapeau amazigh) dans la foule lors d'une manifestation du Hirak à Alger en février 2021 ©AFP - RYAD KRAMDI / AFP
Publicité

Depuis plusieurs semaines, la pression s'intensifie sur les Kabyles en Algérie. Le pouvoir cherche à éteindre définitivement la flamme du Hirak, et associer les Kabyles à une menace pour l'unité nationale a toujours fonctionné pour le gouvernement d'Alger.

Avec
  • Ali Guenoun Historien, spécialiste de l'Algérie contemporaine

Tous les Kabyles sont-ils des autonomistes ? C’est ce qu’ont l’air de croire les autorités algériennes, qui mènent depuis plusieurs semaines des interpellations dans cette région du nord de l’Algérie, à l’est de la capitale. Les personnes arrêtées sont présentées comme membres du MAK, le Mouvement d’autodétermination de la Kabylie… 

Cet été encore, quand un jeune homme arabophone avait été roué de coups par les habitants d’un village menacé par les incendies (il était venu porter secours mais la population l’avait pris pour un pyromane), l’entourage du président Tebboune avait tenté de présenter ce lynchage comme un acte raciste perpétré par le MAK. Ce que le propre père du jeune homme avait tenu à démentir.

Publicité

Depuis la mi-août, on compte des dizaines d’arrestations en Kabylie… mais derrière ces accusations de séparatisme, beaucoup voient en fait une volonté de réprimer le Hirak. Qui a, aussi, été kabyle.

Avec Ali Guenoun, historien spécialiste de l'Algérie contemporaine. 

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Lucas Lazo
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation