France Culture
France Culture
Publicité
RIS 97
RIS 97

Ce sont les États-Unis qui, dès les années 60, ont « consommé » beaucoup de sanctions économiques, lesquelles sont complémentaires des sanctions politiques, diplomatiques, juridiques, etc. Les sanctions collectives de la CEE puis de l’Union européenne sont beaucoup plus difficiles à décider et surtout à lever au même moment et pour les mêmes raisons.

Ces sanctions sont souvent critiquées pour elles-mêmes : elles sont réputées 1) inefficaces 2) contournées 3) contre-productives. En plus, non seulement le « sanctionneur » se sanctionne économiquement lui-même, mais le sanctionné peut sanctionner en représailles. Elles sont aussi tournées vers les opinions publiques des démocraties, se présentant alors comme des alibis de la diplomatie.

Publicité

Bref, quel regard d’ensemble porter sur les sanctions de la communauté européenne ?