Un enfant syrien dans un camp de réfugiés de la Bekaa au Liban
Un enfant syrien dans un camp de réfugiés de la Bekaa au Liban
Un enfant syrien dans un camp de réfugiés de la Bekaa au Liban ©AFP - HASSAN JARRAH
Un enfant syrien dans un camp de réfugiés de la Bekaa au Liban ©AFP - HASSAN JARRAH
Un enfant syrien dans un camp de réfugiés de la Bekaa au Liban ©AFP - HASSAN JARRAH
Publicité
Résumé

L'accueil des réfugiés syriens a été à nouveau un thème et un enjeu de la campagne des législatives, au terme desquelles l'opposition a fait dimanche une très légère percée. Le Liban a appelé à l'aide financière lors de la 6e Conférence des donateurs qui se tenait à Bruxelles.

avec :

Camille Le Coz (analyste au sein du think tank Migration Policy Institute).

En savoir plus

Les pays qui accueillent les réfugiés syriens ont besoin d’une aide financière. Au premier rang desquels le Liban, où la question de l’accueil des réfugiés syriens a de nouveau été un thème de campagne lors des législatives. Il faut dire que le pays qui traverse la pire crise économique et financière de son histoire, compte 1,5 million de réfugiés syriens, soit plus d’un tiers aujourd’hui de sa population.

La Jordanie, la Turquie prennent également leur part. Comment les aider financièrement ? C’était l’objet de la sixième conférence de donateurs qui se tenait à Bruxelles et où les promesses de dons ont été supérieures à celles de 2021, malgré la guerre en Ukraine…

Publicité

Encore faudra-t-il les tenir, ces promesses.

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Lucas Lazo
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation