L'ex premier ministre Saad Hariri s'est réfugié en Arabie Saoudite pour présenter sa démission au président libanais ©AFP - JOSEPH EID
L'ex premier ministre Saad Hariri s'est réfugié en Arabie Saoudite pour présenter sa démission au président libanais ©AFP - JOSEPH EID
L'ex premier ministre Saad Hariri s'est réfugié en Arabie Saoudite pour présenter sa démission au président libanais ©AFP - JOSEPH EID
Publicité
Résumé

Si c’était l’effet escompté, c’est réussi : le Président du Conseil (Premier ministre) libanais Saad Hariri a créé la surprise en annonçant samedi dernier sa démission, 11 mois seulement après avoir été élu. Cette décision – communiquée depuis Ryad – a d’emblée une portée régionale.

avec :

Karim Emile Bitar (professeur de Sciences politiques de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ, Liban) , spécialiste du Proche et Moyen-Orient.).

En savoir plus

Saad Hariri qui dit craindre pour sa vie désigne clairement une « mainmise » iranienne sur le Liban.  

De  plus, ce mouvement intervient à un moment clef pour le Moyen-Orient :  tournant de la guerre en Syrie et reprise en main Saoudienne – on l’a  vu avec les purges politiques de ce week-end. 

Publicité

Saad  Hariri a-t-il été « démissionné » comme un Prince Saoudien ? Jusqu’ici  le pays de 6 millions d’habitants, frontalier de la Syrie, avait pu se tenir  à une relative « distance » du dramatique conflit syrien. Mais il reste profondément marqué par une vive opposition entre les pro et les anti Damas, et entre ses deux « parrains » Iraniens et saoudiens.

Or l’Iran et le Hezbollah ont pleinement bénéficié de leur soutien militaire à Damas, en étendant leur contrôle territorial et leur  influence.  L’Arabie Saoudite s’en inquiète, ce qui pourrait replacer le Liban au  cœur d’une guerre des axes… 

Dans ce contexte de menaces à peine voilées, s’agit-il d’une stratégie à plusieurs bandes pour affaiblir Téhéran en frappant le Hezbollah ?  Et quel risque existe-t-il d’une nouvelle explosion armée au Liban ?  

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

Saad Hariri annonçait samedi sa démission, lors d'une déclaration solennelle fait sur la chaîne Al-Arabiya, émise depuis l'Arabie Saoudite, où il s'est réfugié. Il met en cause le Hezbollah et dit craindre pour sa vie s'il restait dans son pays :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Voici l'intégralité de sa déclaration, en langue arabe :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le Dessous des Cartes nous éclairait, déjà en 2006, sur la complexité de la mosaïque des communautés religieuses qui composent la population libanaise et sur l'importance géostratégique de ce petit territoire situé au carrefour de toutes les influences régionales, allant de la Turquie jusqu'à la péninsule arabique, sans oublier Israël :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le Dessous des Cartes remet également à plat le contexte des rivalités et des jeux d'influence religieux au sein de l'islam: 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Cet été le Hezbollah et l’armée syrienne, alliés de longue date, menaient ensemble l'offensive militaires contre les djihadistes du front Al-Nosra, à moins de 100 kilomètres de Damas et de Beyrouth :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.