Madagascar

France Culture
France Culture
Publicité
Avec

Par Eric Laurent Présidentielle malgache (le 3) : l'évolution de la donne politique et le poids de la situation économique. Un président mal élu et autoproclamé en 2003 : condamnation à l'époque par Paris ("coup d'Etat"), par l'Union européenne, par les Etats-Unis. Pourqui est-il accusé de gérer l'Etat malgache comme une société ? De fait, de formation américaine, c'est un chef d'entreprise milliardaire. Qu'a-t-il fait, pour un pays classé parmi les plus pauvres ? Quel bilan économique peut-on dresser de sa présidence ? Points positifs, points négatifs. La dérive autocratique. Pourquoi le président refuse-t-il dans les faits une autre opposition qu'atomisée, dirigée ou récusée ?

L'équipe