France Culture
France Culture
Publicité

par Thierry Garcin

Les causes sociales des soulèvements populaires.

Publicité

Les experts ont vite fait de noter que les soulèvements populaires en Méditerranée (à commencer par celui de la Tunisie, appelée un peu rapidement « révolution du jasmin») n’avaient ni racines ni finalités idéologiques ou islamistes précises. Il s’agissait plus de révoltes sociétales, dont la spontanéité et la violence contestatrice pouvaient en partie s’expliquer par le « mal-vivre » et le sentiment d’injustice, plus que par des visées politiques objectives. Les facteurs démographiques mais aussi économiques (chômage, par exemple des jeunes diplômés coût de la vie…) doivent donc être rappelés.

*Pascal Lorot est auteur de Fragments géopolitiques * (Choiseul).

Lorot
Lorot
Jean-Jacques Schmidt
Jean-Jacques Schmidt