Dans une vidéo diffusée le 29 août, l'ex numéro 2 des FARC Ivan Marquez, ici accompagné de Jesus Santrich, annonce reprendre les armes.
Dans une vidéo diffusée le 29 août, l'ex numéro 2 des FARC Ivan Marquez, ici accompagné de Jesus Santrich, annonce reprendre les armes.
Dans une vidéo diffusée le 29 août, l'ex numéro 2 des FARC Ivan Marquez, ici accompagné de Jesus Santrich, annonce reprendre les armes. ©AFP - HO / YOUTUBE
Dans une vidéo diffusée le 29 août, l'ex numéro 2 des FARC Ivan Marquez, ici accompagné de Jesus Santrich, annonce reprendre les armes. ©AFP - HO / YOUTUBE
Dans une vidéo diffusée le 29 août, l'ex numéro 2 des FARC Ivan Marquez, ici accompagné de Jesus Santrich, annonce reprendre les armes. ©AFP - HO / YOUTUBE
Publicité
Résumé

Le président vénézuelien a mené cette nuit des manœuvres militaires à la frontière avec la Colombie. Les deux pays se toisent depuis que d'anciens FARC ont annoncé reprendre les armes... La Colombie accusant le Venezuela de les soutenir. Entretien avec la chercheuse Mathilde Allain,.

avec :

Mathilde Allain (Maîtresse de conférence à l'IHEAL (Institut des Hautes Etudes d'Amérique Latine), chercheuse au CREDA (Centre de recherches d’études et de documentation sur les Amériques)).

En savoir plus

150 000 soldats, des chars, des véhicules blindés armés de missiles... Le président vénézuélien Nicolas Maduro a dirigé cette nuit des manœuvres militaires à la frontière avec la Colombie, pour se préparer à une éventuelle "offensive militaire" qu'il soupçonne son homologue colombien de vouloir lancer... Il faut dire que depuis que d'anciens membres des FARC ont annoncé reprendre les armes, dans une vidéo diffusée le 29 août, le chef d'Etat colombien Ivan Duque accuse le Venezuela de les y avoir encouragés, et financés... 

Il y a eu des relations politiques entre l’ex-guérilla des FARC et le gouvernement vénézuélien d'Hugo Chavez mais de là à ce que cela ait été déterminant dans leur lutte armée, c’est moins sûr. Les FARC ont reçu de l'aide de différents pays de l’ex-URSS pendant la guerre froide. Mais surtout, ils se sont financés avec la manne de la coca et en ponctionnant des entreprises du secteur minier. Du Venezuela, ils ont surtout eu besoin de soutien politique, pour mettre en avant leurs liens internationaux. Mathilde Allain

Publicité
Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Marine Beccarelli
Collaboration