Publicité
En savoir plus

par Thierry Garcin Quel Etat palestinien possible ? L'Etat palestinien avait été voulu par les Européens (déclaration de Venise de la CEE, en 1980, treize ans après l'accupation des territoires). En 1998, le président Clinton, à Gaza même, devant les enceintes de l'OLP, appela instamment à sa création. Quelques jours après les attentats du 11 septembre 2001, le président Bush fils l'annonça pour bientôt. En 2005, la Palestine devait voir le jour, au terme de l'application de la Feuille de route, processus placé sous l'égide des Etats-Unis, des Nations unies, de la Russie et de l'Union européenne (Quatuor). En 2007, l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair a été nommé représentant du Quatuor dans la région (mais peut-il grand-chose ?). En janvier 2006, le Hamas remporta les élections et, en 2007, la scission de facto entre Gaza et la Cisjordanie tenue par l'Autorité palestinienne semble repousser encore plus la création négociée d'un Etat palestinien viable (ce sera un Etat bicephale), stable et reconnu. On connaît les obstacles principaux : frontières, Jérusalem-Est comme capitale, droit au retour des Palestiniens... A quoi s'ajoutent bien d'autres clivages, notamment l'impasse totale entre le Hamas et Israël et la radicalisation des relations entre le Hamas et le Fatah.

Références

L'équipe

Lucas Lazo
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation