Proche-Orient. Dix ans après la victoire électorale du Hamas, les impasses du conflit israélo-palestinien
 ©Maxppp - Reuters / Abdelrahman Younis
©Maxppp - Reuters / Abdelrahman Younis
©Maxppp - Reuters / Abdelrahman Younis
Publicité

.

Avec
  • Bichara Khader Professeur émérite à l'UCL, Université Catholique de Louvain (à Louvain-la-Neuve, Belgique)
  • Benjamin Netanyahu homme d'État israélien. Président du Likoud, parti national-conservateur, il est Premier ministre d'Israël de 1996 à 1999 puis de 2009 à 2021.

Quelques étapes clés récentes, parmi bien d’autres : --1967 : occupation par Israël des territoires palestiniens et du Golan syrien.

--1973 : guerre du Kippour.

Publicité

--1980 : annexion par Israël de Jérusalem-Est (ville arabe et Lieux saints).

--1981 : annexion du Golan.

--1993 : reconnaissance Israël-OLP et accords d’Oslo, prévoyant un statut définitif de la Palestine en 1999.

--2003 : « feuille de route » internationale (États-Unis, Russie, Union européenne, ONU), prévoyant la création d’un État palestinien en 2005.

--2005 : évacuation de Gaza par Israël.

--2006 : victoire électorale du Hamas dans les territoires occupés.

--2007 : sécession violente du Hamas dans la bande de Gaza.

--2008-2009 : intervention militaire massive d’Israël dans la bande de Gaza.

Évidemment, ces événements doivent être reliés en permanence aux autres secousses ou conflits armés (guerres, terrorisme, islamisme radical…) dans l’ensemble du Proche- et du Moyen-Orient.