Le groupe énergétique russe Gazprom cesse ses livraisons de gaz à l'Europe via le gazoduc Nord Stream.
Le groupe énergétique russe Gazprom cesse ses livraisons de gaz à l'Europe via le gazoduc Nord Stream. ©AFP - Nikolay DOYCHINOV
Le groupe énergétique russe Gazprom cesse ses livraisons de gaz à l'Europe via le gazoduc Nord Stream. ©AFP - Nikolay DOYCHINOV
Le groupe énergétique russe Gazprom cesse ses livraisons de gaz à l'Europe via le gazoduc Nord Stream. ©AFP - Nikolay DOYCHINOV
Publicité

La semaine dernière la Russie a cessé d'approvisionner l'Europe en gaz via le gazoduc Nord Stream, se coupant ainsi de son principal marché d'exportation d'hydrocarbures et entrainant une hausse des prix considérables. Que va faire Moscou de ce gaz, à qui peut-elle le vendre ?

Avec
  • Sami Ramdani

Le gaz russe ne circule plus, depuis la fin août, dans le gazoduc Nordstream qui dessert l’Allemagne et plusieurs pays européens… Officiellement pour une raison technique : la nécessité de réparer une turbine, les sanctions imposées par l’Europe empêcheraient de se fournir certaines pièces indispensables. Mais le fabricant de la turbine en question, le groupe Siemens, assure que les soucis techniques invoqués par Gazprom ne suffisent pas à justifier la fermeture des vannes.

Décision politique en représailles aux volontés européennes de plafonner les prix des hydrocarbures ? Toujours est-il que Moscou va devoir trouver d’autres débouchés pour ce gaz afin de maintenir sa rente gazière, dont l’économie russe est toujours fortement dépendante.

Publicité