Manifestants rassemblés sur la place de la Nation à Dakar, lors d'une manifestation le 08 mars 2021.
Manifestants rassemblés sur la place de la Nation à Dakar, lors d'une manifestation le 08 mars 2021.
Manifestants rassemblés sur la place de la Nation à Dakar, lors d'une manifestation le 08 mars 2021. ©AFP - JOHN WESSELS
Manifestants rassemblés sur la place de la Nation à Dakar, lors d'une manifestation le 08 mars 2021. ©AFP - JOHN WESSELS
Manifestants rassemblés sur la place de la Nation à Dakar, lors d'une manifestation le 08 mars 2021. ©AFP - JOHN WESSELS
Publicité
Résumé

Le Sénégal, réputé pour être un ilot de stabilité politique, est traversé par un mouvement de protestation sans précédent. Ces manifestations font suite à l'arrestation de l'opposant Ousmane Sonko, qui a servi de déclencheur à l'explosion d'une colère qui exprime les frustrations de la population.

avec :

Vincent Foucher (chargé de recherches au CNRS,).

En savoir plus

Les violences de ces derniers jours Sénégal, les manifestations dans tout le pays à l’appel d’Ousmane Sonko, adversaire du président Macky Sall, ont mis à mal cette idée qui a cours depuis les années 90 selon laquelle le Sénégal serait une « exception », à la fois un ilot de stabilité en Afrique de l’ouest mais aussi un pays modèle politiquement, pluraliste, et où existe une vraie alternance.

Déjà deux fois dans le passé, le président Macky Sall a utilisé la justice ou en tout cas, a donné l'impression d'utiliser la justice pour se débarrasser de concurrents potentiels. D'abord, Karim Wade, le fils de l'ancien président Abdoulaye Wade, qui avait été condamné en 2013 à 6 ans de prison. Puis Khalifa Sall, à l'époque maire de Dakar et qui était une espèce d'étoile montante de l'opposition à Macky Sall : il a été condamné en 2018 pour détournement de fonds publics. Il y avait eu des mobilisations à cette époque-là, notamment pour Khalifa Sall, mais avec Ousmane Sonko les mobilisations prennent un tour particulier. Elles ont été particulièrement intenses, et ont conduit à cette sorte de victoire à la Pyrrhus, puisque Sonko a été inculpé mais remis en liberté.    Vincent Foucher

Publicité

Le parcours d'Ousmane Sonko, fonctionnaire et originaire de Casamance, dit bien que pendant qu'un mouvement indépendantiste dans cette région essayait de se constituer en alternative à l'Etat, d'autres étaient dans une logique d'intégration à l'Etat sénégalais.      Vincent Foucher

À réécouter : La jeunesse sénégalaise s'embrase pour un député accusé de viol

À réécouter : Sénégal : l'opposant Ousmane Sonko relâché

À réécouter : Le Sénégal en proie à ses pires émeutes depuis des années

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Marine Beccarelli
Collaboration