Mosaïque en origami de l'artiste Arbnora Fejza Idrizi représentant le Kosovo ©AFP - ARMEND NIMANI
Mosaïque en origami de l'artiste Arbnora Fejza Idrizi représentant le Kosovo ©AFP - ARMEND NIMANI
Mosaïque en origami de l'artiste Arbnora Fejza Idrizi représentant le Kosovo ©AFP - ARMEND NIMANI
Publicité
Résumé

Entretien avec Sébastien Gricourt, directeur de l'Observatoire des Balkans à la Fondation Jean Jaurès.

avec :

Sébastien Gricourt (directeur de l’observatoire des Balkans à la fondation Jean Jaurès.).

En savoir plus

Albin Kurti, leader de gauche nationaliste, a remporté hier les élections législatives anticipées, cinquièmes du genre depuis la proclamation unitalérale d’indépendance de l’ancienne province serbe en 2008.

Son mouvement Vetëvendosje !, « autodétermination » en albanais, a remporté plus de 48% des voix… 

Publicité

Lui, surnommé le Che du Kosovo mais qui s’est « social-démocratisé » ses dernières années, promet d’être la fêlure qui fera exploser la gouvernance prédatrice d’une génération de leaders politiques aux affaires pendant treize ans.

Albin Kurti est de cette génération née dans les années 70-80, de ceux qui ont connu un régime de répression et d'apartheid très prononcé pendant les années 90 - dont un système parallèle d'éducation, notamment. Et Albin Kurti était le leader des manifestations estudiantines à l'automne 97. Par la suite, l'Armée de libération du Kosovo (UCK) étant apparue sur le terrain, il s'est retrouvé aux côtés d'une grande figure dans les Balkans, Adem Demaçi, considéré comme le "Mandela des Balkans" car il avait passé près de 25 ans dans les prisons yougoslaves. Par la suite, Albin, il a passé près de deux ans dans les prisons et s'est illustré devant la justice serbe puisqu'il s'est montré très inflexible, ne reconnaissant jamais la juridiction de cette justice. Après sa libération, il a organisé la société civile autour de ce qu'il appelait le Kosovo Action Network, qui s'est battu contre les compromissions de la présence internationale et surtout des acteurs politiques locaux qui profitaient de cette transition avec la lutte internationale pour continuer à s'enrichir.       Sébastien Gricourt

58 min
11 min
Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Marine Beccarelli
Collaboration