Publicité
En savoir plus
rca
rca

Les instabilités politiques sont chroniques en RCA, on ne compte plus les coups d’État, sans parler du tragique épisode Bokassa à la fin des années 70.

En mars dernier, un mouvement composite et venu du nord, Seleka, a détrôné le général Bozizé, au rôle très discuté (il est réfugié en France). Six mois après, le pays est en déshérence, livré aux chefs de guerre et à l’anomie (pillages, assassinats, violence expéditive…), tandis que les frontières ne sont plus réellement gardées. Le spectre de la « somalisation » est parfois brandi.

Publicité

Quelles sont les logiques des principaux acteurs, intérieurs et extérieurs ? Quelles sont les forces armées internationales sur place ? Faut-il lancer dans les règles une opération de maintien de la paix ONU, comme le souhaite la France) ? Quelle place accorder au facteur religieux (islamisme …) ? Des médiations sont-elles possibles ?

Marielle Debos est maître de conférences à Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

rca carte des déplacements des populations
rca carte des déplacements des populations