Une famille syrienne est arrêtée par la police hongroise, à son arrivée de Serbie cet été ©Reuters - Bernadett Szabo
Une famille syrienne est arrêtée par la police hongroise, à son arrivée de Serbie cet été ©Reuters - Bernadett Szabo
Une famille syrienne est arrêtée par la police hongroise, à son arrivée de Serbie cet été ©Reuters - Bernadett Szabo
Publicité
Résumé

8 300 000 électeurs hongrois vont voter par référendum sur cette question posée par le gouvernement : « voulez-vous que l’Union Européenne décrète une relocalisation obligatoire de citoyens non-hongrois en Hongrie sans l’approbation du parlement hongrois ?… »

avec :

Hendrik Hansen (professeur de sciences politiques à l'université internationale en langue allemande Andrassy à Budapest).

En savoir plus

Le lexique et le ton sont donnés… Victor ORBAN souhaite par ce vote entériner la politique migratoire qu’il mène depuis l’année dernière :

Face à l’afflux de réfugiés au cours de l’été 2015, la Hongrie, avait construit une clôture de barbelés érigée l’été 2015, elle en construit une deuxième… Et Victor ORBAN veut désormais accroître sa marge de manœuvre…

Publicité

L’enjeu européen est assez clair : affaiblir la politique des quotas décidée par l’UE en décembre 2014… Du côté de l’UE, le Commissaire à l'Immigration Dimitris AVRAMOPOULOS a laissé entendre que rien ne changerait : les états membres ont la responsabilité légale d’appliquer les décisions prises… La tentative hongroise intéresse aussi d’autres pays frontaliers ou de l’Est mais commence à irriter les pays nordiques…

Enjeu intérieur également pour le FIDESZ au pouvoir depuis 2010… Les prochaines élections législatives doivent avoir lieu l’année prochaine…

La pression des ONG et de l’UE s'est accrue cette année. Après un rapport de HRW cet été sur les mauvais traitements infligés aux migrants, un autre rapport d’Amnesty International mardi dernier n’hésite pas à qualifier cette politique de « stratégie populiste délibérée »… Un collectif de 22 ONG a appelé au boycott du scrutin…

Le ton est monté ce mois-ci, le MinAE Luxembourgeois a réclamé l’exclusion temporaire de la Hongrie... Orban a alors qualifié certains dirigeants européens de « nihilistes »…

Un résultat est certain : en 2015 les migrants étaient 10000 par jour à passer la frontière, ils ne sont plus désormais que 30 autorisés…

Quelle est aujourd'hui la stratégie de Victor Orban et quelles conséquences possibles après le vote ?

Xavier Martinet

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Thierry Garcin
Production