France Culture
France Culture
Publicité

L'instrumentalisation du facteur religieux dans les relations internationales actuelles. Pourquoi George Corm considère-t-il qu'il vaut mieux parler du recours au religieux plutôt que du retour au religieux ? Comment s'exprime celui-ci dans les trois grandes religions monothéistes (mais aussi dans l'hindouisme) ? Quelles visions, proposent ces différents fondamentalismes et quels moyens utilisent les Etats pour les mettre en oeuvre, souvent à des fins politiques (néo-conservatisme américain, entre autres). Pourquoi cette tendance trouve-t-elle aux Etats-Unis ses racines dans les années 50et 60 ? Pourquoi, selon l'invité, les abominations perpétrées au XXème siècle et les doctrines politiques manichéistes s'expliquent-elles plus par l'héritage des guerres de religion que par celui de la Terreur française ?