France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Par Thierry Garcin Election présidentielle et législatives (le 30), le cas d'école de la République démocratique du Congo. La RDC (ex-Zaïre) est un cas très particulier en Afrique noire. Pays d'Afrique centrale souvent promis à une inéluctable balkanisation, étant donné ses grandes vulnérabilités historiques, géographiques, ethniques, linguistiques, etc., la RDC a connu de véritables bouleversements politiques depuis une dizaine d'années : - départ brutal de Mobutu, lâché par les Américains au profit de Laurent-Désiré Kabila (1997) ; - arrivée contestée de Laurent-Désiré Kabila, grâce à une condition de nombre de pays africains, voulue par Washington ; - occupation du nord-est du pays par l'Ouganda, le Rwanda et le Burundi, par troupes et milices interposées ; - assassinat du président, auquel succède son fils d'une façon inconsidérée ; - dialogue national associant sous les belligérants. Quelle analyse proposer de la situation, à l'heure d'un scrutin complexe ?

Références

L'équipe

Lucas Lazo
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation