France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Il y a quelque deux mois, on craignait une réelle dégradation, violente, de la situation en RDC. Aujourd’hui, la situation est tout aussi instable. De fait, la RDC est une forme d’interrogation permanente, et tragique.

477 partis politiques en RD Congo
477 partis politiques en RD Congo

Un train d’élections prévues par le pouvoir --sept dans les douze prochains mois--, à commencer par les locales et les provinciales en octobre, que le pouvoir avait essayé de repousser au motif du recensement (c’est bien temps de s’en préoccuper). Une présidentielle en novembre 2016, le fils de Laurent-Désiré Kabila ayant succédé en 2001 et sans autre forme de procès à son père assassiné. Le fils, Joseph, a réussi à être élu en 2006 et en 2011, dans des circonstances électorales un peu fantasques. Les oppositions, elles, ont autant d’appétit pour le pouvoir, l’un des opposants disant que c’est une « mangeoire ».

Publicité

Mais elles sont profondément divisées et ont rompu toute négociation avec le pouvoir mi-mai, enfin jusqu’à présent. On a parfois l’impression qu’exercer une fonction politique, c’est être profiteur, pour le bien du peuple.Comment comprendre cette situation et ce pays ?