Syrie. Les limites de l’aide humanitaire

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Philippe Ryfman Professeur et chercheur associé honoraire à l’Université Paris I Panthéon. Egalement avocat, spécialisé dans le domaine du droit humanitaire international.

La guerre civile en Syrie, hélas anticipée par de nombreux commentateurs dès le soulèvement populaire en Tunisie, a prouvé les difficultés de mise en œuvre de l’aide humanitaire.

Accès au pays et aux belligérants, violence des affrontements, importance des pertes (morts et blessés), augmentation saisissante du nombre de réfugiés, faible capacité d’accueil de certains pays voisins, agglomérations prises et reprises, lignes de front --souvent urbaines-- mouvantes, etc., autant de caractéristiques qui rendent le travail des humanitaires d’urgence peu efficace et très aléatoire.

Publicité

Peut-on y remédier à moyen terme et, si oui, comment ?

Philippe Ryfman est professeur associé à La Sorbonne, spécialiste de la question humanitaire

UNICEF Middle East
UNICEF Middle East

L'équipe