France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Guillaume Devin professeur des universités en sciences politiques à Sciences Po Paris, chercheur au CERI
Guillaume Devin
Guillaume Devin

Les organisations internationales sont à la fois de simples outils et des acteurs du système international.

Elles peuvent être à vocation universelle (la « famille ONU » en compte une centaine) ou à vocation régionale. Pléthoriques, fonctionnarisées à l’extrême, elles peuvent dévorer leurs enfants, telles des ogres, et s’auto-entretenir d’une façon parasite.

Publicité

En même temps, elles sont utiles et nécessaires : ce sont souvent des agences techniques, compétentes et irremplaçables, véritables banques de données. Elles illustrent et justifient la coopération inter-nationale.

Leur efficacité n’est pas quantifiable. Comment les évaluer, et d’abord qui juge les évaluateurs ? Et ne sont-elles que le reflet de la logique des puissances du moment ?

Guillaume Devin est co-auteur d’un ouvrage sur les organisations internationales et professeur des universités à Sciences Po Paris

L'équipe