Mevlut Cavusoglu, Ministre turc des Affaires étrangères s'exprime aux media le 12 mars 2017 après avoir atterri à l'aérodrome de Metz (France) pour intervenir devant les électeurs turcs de France
Mevlut Cavusoglu, Ministre turc des Affaires étrangères s'exprime aux media le 12 mars 2017 après avoir atterri à l'aérodrome de Metz (France) pour intervenir devant les électeurs turcs de France
Mevlut Cavusoglu, Ministre turc des Affaires étrangères s'exprime aux media le 12 mars 2017 après avoir atterri à l'aérodrome de Metz (France) pour intervenir devant les électeurs turcs de France ©AFP - CEM OZDEL / ANADOLU AGENCY
Mevlut Cavusoglu, Ministre turc des Affaires étrangères s'exprime aux media le 12 mars 2017 après avoir atterri à l'aérodrome de Metz (France) pour intervenir devant les électeurs turcs de France ©AFP - CEM OZDEL / ANADOLU AGENCY
Mevlut Cavusoglu, Ministre turc des Affaires étrangères s'exprime aux media le 12 mars 2017 après avoir atterri à l'aérodrome de Metz (France) pour intervenir devant les électeurs turcs de France ©AFP - CEM OZDEL / ANADOLU AGENCY
Publicité
Résumé

La Turquie a toujours eu des relations sinusoïdes ou rugueuses avec l’Europe communautaire. Ces rapports se sont particulièrement détériorés ces dernières années, pour des raisons d’ailleurs multiples, Bruxelles ou certains pays européens ayant aussi leur part de responsabilité.

avec :

Didier Billion (directeur adjoint de l’IRIS, auteur notamment de « Géopolitique des mondes arabes », ed. Eyrolles.).

En savoir plus

Rappelons quelques étapes clés de son parcours.

- Accord d’association avec la CEE en 1963.

Publicité

- Proposition de candidature non acceptée à la fin des années 80.

- Union douanière avec l’Union européenne (UE) en 1995 (effective en 1996, la Grèce ayant initialement bloqué le processus).

- Candidature acceptée par l’UE en 1999.

- Début des négociations en 2005.

- Accueil encouragé, et toutes affaires cessantes, d’un million de migrants, essentiellement proche-orientaux, par l’Allemagne, en 2015.

- "Marché" entre l’Allemagne et la Turquie, avalisé sans autre forme de procès par le reste de l’Union européenne, sur la compensation à accorder à la Turquie (deux fois trois milliards d’euros, quel contrôle par Bruxelles ?), à condition qu’elle contienne les migrants.

- Conflit diplomatique entre la Turquie et les Pays-Bas en mars 2016, à propos de la campagne référendaire en Turquie sur le renforcement des pouvoirs du président, en mars 2016, la Turquie exportant en Europe sa campagne électorale. (Th. G.)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.