Un représentant du syndicat RWDSU devant l'entrepôt Amazon de Bessemer, Alabama. ©AFP - Elijah Nouvelage
Un représentant du syndicat RWDSU devant l'entrepôt Amazon de Bessemer, Alabama. ©AFP - Elijah Nouvelage
Un représentant du syndicat RWDSU devant l'entrepôt Amazon de Bessemer, Alabama. ©AFP - Elijah Nouvelage
Publicité
Résumé

Avec Donna Kesselman, professeure à l’université Paris Est-Créteil, sociologue du travail, spécialiste des droits sociaux aux États-Unis.

avec :

Donna Kesselman (professeure à l’université Paris Est-Créteil, sociologue du travail, spécialiste des droits sociaux aux États-Unis.).

En savoir plus

Le syndicalisme américain sera soumis cette semaine à un nouveau test puisque les employés d’Amazon, plus précisément de l’entrepôt de Bessemer en Alabama (aux Etats-Unis les batailles syndicales se jouent lieu par lieu), sont appelés à voter pour un nouveau référendum interne. Oui on non, souhaitent-ils être représentés et défendus par un syndicat, en l’occurrence le RWSDU qui est à l’origine de la procédure…?

Le mouvement initié l’année dernière mais qui s’est d’abord soldé par un premier échec ne s’est pas déclaré vaincu. Il a fait tâche d’huile dans d’autres entrepôts comme celui de Staten Island dans l'Etat de New-York…

Publicité

Quand par ailleurs, 38 millions d’Américains ont décidé l’année dernière de quitter leur emploi, chacun pour des raisons différentes mais pour beaucoup parce que la pandémie de Covid les avait fait réfléchir, quelles nouvelles armes ont les syndicats américains pour peser sur les salaires et les conditions de travail choisis par les employeurs ?