Publicité
En savoir plus

Contestations de masse chroniques dans des parties de l'ex-URSS, au Liban, dans d'autres régions du monde, émeutes en France : les limites de l'exercice du pouvoir politique. Les révoltes et manifestations de masse, dans des pays aussi divers que la Géorgie, l'Ukraine, l'Ouzbékistan, mais aussi le Liban, ou les actuelles émeutes en France montrent que le pouvoir politique ou est dépassé ou est discrédité ou ne peut apporter de réponses rapides à des situations complexes. Cet état de fait ne peut être seulement expliquée par la frustration, l'incompréhension, les revendications plus ou moins acceptables des uns et des autres. Pour l'invité, il illustre la difficulté voire l'impossibilité pour le pouvoir politique de gérer par le haut les contestations populaires ou les aspirations du « bas ». Comment, alors, les sociétés peuvent-elles elles-mêmes se prendre en main, par quels moyens, avec quelles chances de réussites ?

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Vivien Demeyère
Réalisation
Lucas Lazo
Collaboration