Un piéton regarde le discours du budget de la ministre des Finances devant la bourse de Bombay.
Un piéton regarde le discours du budget de la ministre des Finances devant la bourse de Bombay. ©AFP - Punit PARANJPE
Un piéton regarde le discours du budget de la ministre des Finances devant la bourse de Bombay. ©AFP - Punit PARANJPE
Un piéton regarde le discours du budget de la ministre des Finances devant la bourse de Bombay. ©AFP - Punit PARANJPE
Publicité

Avec Jean-Joseph Boillot, spécialiste des grandes économies émergentes dont l'Inde et la Chine.

Avec

Chaque 1er février est en Inde le jour de la présentation du budget devant les élus, qui s’en saisissent et en débattent pendant un mois entier.

Le gouvernement fédéral a donc annoncé hier miser sur les grands travaux pour encourager la reprise de l’économie après deux ans de pandémie. L’équivalent de 2,4 milliards d’euros seront débloqués pour construire 25 000 kilomètres de route, plus de 5,5 milliards pour bâtir des logements à bas prix, et deux millions pour développer la filière de l’énergie solaire.

Publicité

Le gouvernement mise sur une croissance de 8 à 8,5%, soit bien plus que pour les autres grandes économies mondiales… Mais à qui profite cette reprise ?