Yémen. La guerre civile et ses multiples impasses

Après la faim, la soif, les bombes, la peur, la fuite, l'exode, les camps et la mort qui rode partout dans les rues, maintenant c'est le choléra qui surgit à son tour...
Après la faim, la soif, les bombes, la peur, la fuite, l'exode, les camps et la mort qui rode partout dans les rues, maintenant c'est le choléra qui surgit à son tour... ©AFP - Mohammed HUWAIS
Après la faim, la soif, les bombes, la peur, la fuite, l'exode, les camps et la mort qui rode partout dans les rues, maintenant c'est le choléra qui surgit à son tour... ©AFP - Mohammed HUWAIS
Après la faim, la soif, les bombes, la peur, la fuite, l'exode, les camps et la mort qui rode partout dans les rues, maintenant c'est le choléra qui surgit à son tour... ©AFP - Mohammed HUWAIS
Publicité

Récemment uni (en 1990, à l’heure des bouleversements internationaux en Europe), le Yémen ne cesse d’être traversé par des guerres civiles, de différents types d’ailleurs. Cette fois-ci, le conflit est internationalisé, par la présence de belligérants extérieurs.

Avec
  • David Rigoulet-Roze Chercheur à l'Institut Français d'Analyse Stratégique (IFAS) et chercheur associé à l'IRIS. Rédacteur en chef de la revue Orients Stratégiques.

Le non-spécialiste aurait peine à dérouler clairement la chronologie de ces déchirements intestins, tant les retournements de situation et l’inefficacité des combats sont patents depuis la formation de la coalition Arabie-Séoudite-Émirats arabes unis qui aide militairement depuis mars 2015 le pouvoir légal du président Hadi, qui séjourne lui-même hors du Yémen.

Qui tient quelle position sur le terrain ? Pourquoi l’Arabie Séoudite s’enlise-t-elle militairement ? Quelle est la logique des principaux acteurs ? Y a-t-il bien des divisions dans chaque camp ? Comment joue le facteur tribal, si important dans ce pays ? Peut-on craindre une partition ? (Th. G.)

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Voici deux visions anglophones de la situation extrêmement complexe des forces en présences au Yémen. La première est diffusée par la chaîne privée Vox , un media américain qui dénonce ici l'usage des armes, des missiles, des tanks et des avions américains dans ce conflit, décrit comme une guerre civile :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La seconde est la version du conflit vue par la chaîne publique qatari Al jazeera :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Réalisation web : Claude-Armand Decastiaux

L'équipe