Logo Airbnb
Logo Airbnb
Logo Airbnb ©AFP - Lionel BONAVENTURE
Logo Airbnb ©AFP - Lionel BONAVENTURE
Logo Airbnb ©AFP - Lionel BONAVENTURE
Publicité
Résumé

Alors que doit s’ouvrir ce 23 mai, à Paris la conférence internationale ReformBnB sur la régulation des plateformes de locations touristiques, les enjeux territoriaux se penchent sur une nouvelle tendance, le développement de l’offre dans la France rurale, avec des retombées appréciées des élus.

avec :

Victor Piganiol (Doctorant en géographie du tourisme à l’Université Bordeaux Montaigne et au laboratoire Passages du CNRS).

En savoir plus

La localisation de l'offre respecte les centralités touristiques, avec différents phénomènes de concentration, une littoralisation, une métropolisation, en d'autres termes, une concentration de l'offre autour des lieux touristiques. Parallèlement, existe une micro diffusion touristique, autour de petites villes. La Loire par exemple connait une très grande diffusion Airbnb à son embouchure. Pour Victor Piganiol, doctorant en géographie du tourisme à l'Université Bordeaux Montaigne et au laboratoire Passages du CNRS, la carte Airbnb se confond avec celle du tourisme en France.

En fonction de l'échelle considérée, si on se place par exemple au niveau de la Nouvelle-Aquitaine, il y a de nombreux vides sur cette carte, le Lot-et-Garonne, la Creuse, la Charente. Et même au sein du département il y a de grandes différences, le littoral ou Bordeaux, sont très airbnbisés, alors que l'Entre-deux-Mers, au sud du département, l'est nettement moins.

Publicité

La pandémie a entrainé une multiplication des séjours longs. Le tourisme se veut plus proche des populations locales. Cela entraine des glissements spatiaux, avec la valorisation d'espaces en marge du tourisme, les grands espaces, de moindre densité.

La Start Up californienne a passé des partenariats avec les petites communes, avec la région Nouvelle-Aquitaine, dans le but développer des territoires enclavés. Elle propose aux départements de valoriser des lieux peu ou pas touristiques. Elle incite les hôtes à se regrouper pour louer mieux et louer plus.

Les montants reversés avec la taxe de séjour représentent une manne financière touristique non négligeable. Ce sont 13 millions d'euros pour la Nouvelle-Aquitaine en 2021. Cette taxe permet de redistribuer les richesses, en payant les charges des personnes qui travaillent dans l'industrie touristique. Cela garantit la pérennité touristique.

Néanmoins, tout le monde n'est pas ravi du développement d'Airbnb. Dans l'espace rural, c'est avec les gîtes de France que la concurrence est la plus tenace, les deux acteurs sont sur une offre similaire. Les offres Airbnb sont souvent moins coûteuses. Mais nous verrons avec l'été 2022, comment vont évoluer ces tendances.

50 min
Références

L'équipe

Lucas Lazo
Collaboration
Marguerite Catton
Production déléguée
Elisa Verbeke
Collaboration