Top 14 entre Biarritz et Perpignan au stade Aguiléra, Biarritz, le 8 janvier 2022 ©AFP - GAIZKA IROZ
Top 14 entre Biarritz et Perpignan au stade Aguiléra, Biarritz, le 8 janvier 2022 ©AFP - GAIZKA IROZ
Top 14 entre Biarritz et Perpignan au stade Aguiléra, Biarritz, le 8 janvier 2022 ©AFP - GAIZKA IROZ
Publicité
Résumé

Les Enjeux territoriaux prennent aujourd’hui la direction du pays Basque. À Biarritz, le stade Aguiléra a fait les grands jours du Biarritz Olympique Pays Basque. Mais ces derniers mois, le club est rattrapé par la polémique sur fond de difficultés financières et de projet immobilier controversé.

En savoir plus

Avec Joris Vincent, maître de conférences à l’Université de Lille et chercheur au sein de l’Unité de Recherche Pluridisciplinaire Sport, Santé, Société, ancien joueur de rugby amateur.

Ce samedi 5 février, le Biarritz Olympique, le club de rugby de la ville reçoit l’équipe de la Rochelle. Mais depuis plusieurs mois, ce ne sont pas vers les terrains de rugby que se portent les regards à Biarritz lorsque l’on parle du BO ! En effet, la mairie et le club ont entamé un bras de fer autour du financement de la rénovation du stade Aguiléra. Dernier épisode en date, la coupure de l’eau chaude des vestiaires par la municipalité avant la réception de la Rochelle demain.

Publicité

Plus précisément, dans ce duel se trouve deux types d'acteurs qui n'arrivent plus à se mettre d'accord. D'abord le dirigeant du club, soutenu par ses actionnaires qui essaye de faire vivre à la fois sportivement et économiquement son club, puis des acteurs politiques, propriétaires des installations et qui financent aussi le club. Ils veulent ainsi gérer les finances publiques, mais également utiliser le club comme un moyen d'exposition de la ville de Biarritz.

Origine du litige

En montant dans le Top 14, Biarritz Olympique est passée professionnelle. Cela nécessite des infrastructures capables de faire vivre le club, en ayant entre autres la capacité d'accueillir des acteurs économiques et de faire vivre le club. Seulement, la mairie est la seule propriétaire de ces installations. Pour améliorer le stade, il faut utiliser des fonds public "et pour cela, la municipalité n'est pas prête" explique Joris Vincent, il ajoute "la maire propose plutôt un projet omnisports qui s'adresse à une population plus large de Barriots."

En conséquences, la mairie qui assumait jusque là les factures d'eau et d'électricité a décidé de ne plus les payer. Résultat, les invités Rochelais n'auront pas d'eau chaude ce week-end. Le club en vient alors à menacer de se délocaliser à Lille, une situation qui semble ubuesque.

L'impact des réseaux sociaux

Les conflits entre mairies et clubs de rugby ne sont pas nouveaux. Mais il y a encore quelques années, ils se réglaient en tête-à-tête, dans l'intimité du club ou d'un bar. Avec les réseaux sociaux, "cela prend une expansion particulière : les différents acteurs vont s'en servir en utilisant des arguments extrêmes pour pouvoir créer la polémique" explique Joris Vincent.

L'économie du rugby, petite soeur de celle du football ?

Dans le rugby, si mécénat il y a, il n'est pas forcément au centre des activités économiques comme pour le football. En 1935, un couple de comtes, les Bendern, avaient financé le Biarritz Olympique. Ce mécénat a été très mal vu à l'époque,  "la comtesse de Bendern avait débauché un certain nombre de joueurs du Pays basque, en particulier des joueurs de Boucau et de Pau, pour venir jouer au BO. On appelait ça à l'époque l'amateurisme marron" ou le fait que des mécènes viennent participer au développement d'un club, en apportant tout un ensemble de fonds explique Joris Vincent. Il ajoute "le rugby français est marqué par l'histoire de ces mécènes qui viennent alimenter économiquement les clubs. Et aujourd'hui, l'état du rugby en Top 14 est significatif de cette économie."

Si cela se rapproche du fonctionnement des clubs de football professionnels, le rugby s'en distingue tout de même. "Dès le début du XXème siècle, le football est vite rentré dans une logique de professionnalisation. L'histoire fait que l'économie s'est construite progressivement autour de ces clubs de football" explique Joris Vincent. La professionnalisation du rugby quant à elle est relativement récente, on ne peut donc pas les comparer. Il ajoute "la professionnalisation du rugby entraîne quand même des crises comme celle du Biarritz Olympique."

Ces derniers mois, le rugby a été impacté par la crise sanitaire qui "a plombé économiquement tout un ensemble de clubs. Même les plus forts comme le Stade Toulousain sont en difficulté parce qu'il y a une économie générée par la billetterie et l'accueil du public, c'est compliqué avec des jauges sanitaires limitées" termine Joris Vincent.

13 min
Références

L'équipe

Baptiste Muckensturm
Baptiste Muckensturm
Lucas Lazo
Collaboration
Elisa Verbeke
Collaboration
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Production déléguée