Pales d'éoliennes prêtes pour équiper Saint-Nazaire en éolien off-shore, Saint-Nazaire, France
Pales d'éoliennes prêtes pour équiper Saint-Nazaire en éolien off-shore, Saint-Nazaire, France
Pales d'éoliennes prêtes pour équiper Saint-Nazaire en éolien off-shore, Saint-Nazaire, France ©AFP - SEBASTIEN SALOM-GOMIS
Pales d'éoliennes prêtes pour équiper Saint-Nazaire en éolien off-shore, Saint-Nazaire, France ©AFP - SEBASTIEN SALOM-GOMIS
Pales d'éoliennes prêtes pour équiper Saint-Nazaire en éolien off-shore, Saint-Nazaire, France ©AFP - SEBASTIEN SALOM-GOMIS
Publicité
Résumé

La semaine dernière, Emmanuel Macron a dévoilé sa stratégie en matière de politique énergétique. Il a affirmé sa volonté de relancer le nucléaire tout en développant l’éolien offshore. C’est Saint-Nazaire qui a été choisi pour la construction du premier parc éolien français. Pourquoi ce choix ?

avec :

Paul Tourret (Géographe, expert des industries maritimes, navales et portuaires, directeur de l'Institut supérieur d'économie maritime (Isemar)).

En savoir plus

Avec Paul Tourret, géographe, directeur de l’Institut Supérieur d'Economie Maritime (ISEMAR)

De raffineries aux terminaux méthaniers, en passant par une centrale électrique... l'histoire énergétique de la ville portuaire est riche. Si ces trois énergies fossiles ont atteint leur sommet dans les années 2000, l'avenir est au vert. Le premier parc éolien offshore français sera mis en service d’ici la fin de l’année 2022. 80 éoliennes seront installées en mer et auront une capacité de 6 mégawatts chacune, soit 480 mégawatts au total. Il devrait pouvoir fournir 20 % de la consommation électrique de la Loire-Atlantique.

Publicité

Pourquoi Saint-Nazaire ?

Saint-Nazaire a remporté un appel d'offre avec les villes du Tréport, Fécamp, Courseulles-sur-Mer et Saint-Brieuc en 2011 pour accueillir les éoliennes. Paul Tourret explique que les côtes françaises ont des situations particulières. La mer du Nord dispose de profonds fonds marins qui facilitent la mise en place d'éoliennes offshores à l'inverse des côtes françaises. Il ajoute : "on identifie certains points, dont le plateau de Guérande qui s'appelle aujourd'hui Shore Saint-Nazaire."

L'emploi

Malgré seulement 400 emplois prévus contre 1500 pour la raffinerie, le projet du parc éolien n'a pas été au coeur de grandes contestations. Pour Paul Tourret, "la transition énergétique, qui peut être mal vécue du point de vue portuaire, est très bien vécue du point de vue industriel. Il ajoute, le territoire de Saint-Nazaire parvient à faire sa mutation."

À l'après guerre, on a considéré les ports comme des territoires d'industrie dans lesquels il fallait implanter des activités telles que la raffinerie, la sidérurgie, le ciment, etc. Des éléments remis en cause par la globalisation du XXIème siècle. "Le port n'est qu'un objet géographique et économique, son déterminisme n'est créé que par une époque économique" conclut Paul Tourret

Références

L'équipe

Lucas Lazo
Collaboration
Marguerite Catton
Production déléguée
Elisa Verbeke
Collaboration
Sarah Masson
Collaboration