France Culture
France Culture
Publicité
Résumé

Double album Brahms pour le pianiste, Soliste instrumental aux Victoires de la musique classique 2017, au lendemain de l'édition 2018!

En savoir plus

C'était hier soir la cérémonie des Victoires de la musique classique. Dans la catégorie Soliste instrumental, c’est le violoncelliste Victor-Julien Laferrière qui a gagné, lui-même grand ami du vainqueur dans la même catégorie l’année dernière, le pianiste Adam Laloum. On les voit ici jouer ensemble Brahms.

Ils viennent de sortir un album Brahms Dvorak , et Adam Laloum triple cette sortie d'un double album consacré aux deux Concertos pour piano et orchestre de Brahms, dont le concerto n°2 en si bémol majeur. 

Publicité

Adolescent, Adam Laloum rêvait de jouer ces concertos, qui sont deux grands sommets de la musique romantique, et en particulier le n°2, qu’il aime manifestement plus que le premier. C’est donc chose faite avec cet album paru hier chez Sony Classique.

« La musique de Brahms n’est jamais confortable » dit le jeune pianiste de 31 ans dans le livret qui accompagne le double CD, et pourtant il en connaît les subtilités pour avoir beaucoup joué les partitions pour piano seul.

Adam Laloum est un poète. Sur ce Concerto n°2 "d'une grande noblesse et d'une grande humanité", que Brahms a écrit une vingtaine d’années après le premier, soit autour de 1878, on retrouve la délicatesse, la sensibilité et en même temps la fermeté du doigté de Laloum, et dans le 4e mouvement, il y ajoute en plus une touche d’humour et de fantaisie sautillante.

Brahms, Piano concertos, avec l’orchestre symphonique de la radio de Berlin sous la direction de Kazuki Yamada, Sony.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Doria Zénine
Réalisation
Mélanie Chalandon
Collaboration