Publicité
En savoir plus

Après le 11 mars 2011, la société japonaise semble s’être réveillée. « Sommes-nous un peuple aussi facile à berner ? » s’est écrié, après la catastrophe, Kenzaburo Oe qui a pris la tête d’un mouvement de pétitions baptisé « Sayonara Genpatsu » (Au revoir le nucléaire). Nous l’entendrons dans un discours prononcé le 19 septembre 2011 à Tokyo.

Mais face au « village nucléaire » - alliance d’intérêts entre gouvernement, industrie et journaux - la voix de l’écrivain, même amplement relayée par des medias alternatifs, semble peu entendue. Dès lors comment envisager l’avenir ? Un modèle de décroissance peut-il émerger de la société ? Quels sont les contrepouvoirs à la toute puissance de l’empire de l’atome ? La colère de l’écrivain Hideo Furukawa, natif de Fukushima qui réagit avec émotion aux haikus du poète Wago resté sur place, est peut-être un des signes d’une prise de conscience tardive.

Publicité

Né en 1966 à Fukushima, Hideo Furukawa est un des principaux romanciers de la nouvelle génération, dont l’œuvre est portée par une imagination baroque et une puissance lyrique hors du commun. Dramaturge, il publie son premier roman * 13 en 1988. En 2002, son roman-fleuve, * La Tribu des mille et une nuits, est doublement couronné par le prix des auteurs de romans policiers et le grand prix de la science-fiction. En 2006, il obtient le prix Mishima (concurrent du prix Akutagawa) pour * Love, un recueil de longues nouvelles ciselées. * Alors Belka, tu n’aboies plus ?* est sa première œuvre traduite en français. Dans ce récit haute tension, quatre chiens valeureux traversent sur un rythme haletant l’histoire du monde depuis la seconde guerre mondiale jusqu’à la guerre froide.*

Jean-Marie Bouissou , directeur de recherche à Sciences Po (Centre d’études et de recherche internationales), est spécialiste du japon contemporain. Il a publié * Quand les sumos apprennent à danser. * La fin du modèle japonais* (Fayard, 2003), * L e Japon contemporain* (Fayard, 2007) et * Manga ! Histoire et univers de la bande dessinée japonaise* (Philippe Picquier).*

Références

L'équipe

Michel Pomarède
Michel Pomarède
Michel Pomarède
Production