Lettre de Vincent Van Gogh à Paul Gauguin du 17 octobre 1888 avec le dessin de sa chambre. ©Getty - Fine Art Images/Heritage Images
Lettre de Vincent Van Gogh à Paul Gauguin du 17 octobre 1888 avec le dessin de sa chambre. ©Getty - Fine Art Images/Heritage Images
Lettre de Vincent Van Gogh à Paul Gauguin du 17 octobre 1888 avec le dessin de sa chambre. ©Getty - Fine Art Images/Heritage Images
Publicité
Résumé

A l'occasion de la nouvelle publication revue et corrigée de la volumineuse correspondance de Vincent Van Gogh.

avec :

Nienke Bakker, Patricia Malapert, Wouter Van der Veen (Maître de conférences, titulaire d'un doctorat en Lettres), Judith Perrignon (Journaliste et romancière).

En savoir plus

Elizabeth Couturier consacre ce magazine à la correspondance de Vincent Van Gogh. Pour en parler elle reçoit Judith PERRIGNON, auteur du roman "C'était mon frère", Nienke BAKKER, historienne d'art, Wouter VAN DER VEEN, historien d'art, et Patricia MALAPERT, psychanalyste, auteur de "Van Gogh martyr".

Les jeudis de l'expo du 12/11/2009 sur la correspondance de Vincent Van Gogh

59 min

La lettre permet à Vincent Van Gogh une régulation de jouissance. La lettre précède le dessin, à un moment il le dit et on le voit quand on suit sa correspondance, à côté de ses lettres il fait un petit dessin. De sa souffrance, il en a fait quelque chose, qui lui a permis de sortir de lui. Il exprimait son mal à travers ses toiles. Ses toiles au départ sont sombres et on voit toute une progression : plus ça va, plus elles sont claires, lumineuses, on y retrouve de la couleur. Il cherche à s'approcher d'une lumière, ce qu'il appelle le rayon blanc. Patricia Malapert

Publicité

Réalisation Ghislaine David Chronique de Clément Dirié sur le mail art et la correspondance Richard Hamilton/Marcel Duchamp (voir site plus bas) 

Références

L'équipe

Gislaine David
Réalisation
Anne de Biran
Anne de Biran
Anne de Biran
Collaboration