Publicité
En savoir plus

A propos de : La condition noire. Essai sur une minorité française , Paris, Calmann-Lévy, 2008, de Pap Ndiaye, Le lynchage aux Etats-Unis , Paris, La Table ronde, 2008, de Joël Michel, Des nègres et des juges. La scandaleuse affaire Spoutourne, 1831-1834 , Paris, éditions Complexe, collection De source sûre, 2008, de Caroline Oudin-Bastide. Est-ce que le fait d'être noir entraîne une histoire spécifique, une histoire différente ? Qu'est-ce que c'est donc, un Noir ? Et d'abord c'est de quelle couleur ? , disait Jean Genet (Les Nègres). Il n'est pas nécessaire de réfléchir longtemps pour répondre oui à cette question. On pense confusément à l'esclavage, à la traite, à la guerre de sécession, aux romans de Faulkner. Le fait d'avoir une certaine couleur de peau, en l'occurrence le fait d'être noir, confère un statut de minorité qui engendre discrimination. Et, pourtant, cette histoire, pleine de bruit et de fureur, a été prise en compte récemment, comme si la visibilité de la peau s'était transformée en invisibilité historique. Cette histoire s'est développée d'abord aux Etats-Unis (les black studies) et beaucoup plus tardivement en France. Pourquoi ? Comment ? Par Michelle Perrot

Références