Portrait de Dominique Perrault au coeur du site de la Tour Pascal, située à la Défense, en juillet 2019 ©AFP - Joël Saget
Portrait de Dominique Perrault au coeur du site de la Tour Pascal, située à la Défense, en juillet 2019 ©AFP - Joël Saget
Portrait de Dominique Perrault au coeur du site de la Tour Pascal, située à la Défense, en juillet 2019 ©AFP - Joël Saget
Publicité
Résumé

Architecte et penseur du bâtiment de la Bibliothèque Nationale de France, Dominique Perrault pense l'architecture comme un peintre. Au micro de Matthieu Garrigou-Lagrange, il évoque son parcours, de sa formation d'historien, à l'école d'architecture, en passant par sa pratique de la peinture.

avec :

Dominique Perrault (Architecte de la Bibliothèque François Mitterrand).

En savoir plus

Ce qui frappe dans le parcours de Dominique Perrault, c’est la vitesse. A 28 ans il effectue sa première commande, la construction d'une usine à Châteaudun. A 36 ans, il avait déjà bâti un complexe de logement à Rezé ainsi que l’école d’ingénieur de Marne La Vallée, qui accueille aujourd'hui 2000 étudiants. A 40 ans, il livrait ce grand rectangle de verre qu’est l’hôtel industriel Berlier dans le 13ème arrondissement de Paris et à peu près en même temps il était lauréat du concours pour la Bibliothèque Nationale de France. Après la BNF, Dominique Perrault construit beaucoup à l'étranger : à Berlin d’abord avec le vélodrome et la piscine olympique dans les années 1990 mais aussi au Luxembourg avec les deux grandes tours de la Cour de justice de l’Union européenne. Dominique Perrault est également urbaniste, il a entre autres travaillé sur l’avenir urbanistique de l’île de la Cité à Paris avec Philippe Bélaval, directeur des monuments nationaux.

Mai 68, une rupture 

Mai 68, pour moi c'est une rupture importante, puisque je découvre par des liens d'amitié, l'architecture, auprès d'amis qui se lancent dans l'architecture, et ces amis peignaient. Je découvre la peinture et je me mets à peindre pendant une dizaine d'années de façon intense, une sorte d'abstraction lyrique. Elle est liée à un processus fulgurant, je peins sur des toiles cirées, où la peinture glisse, je couvre la toile immédiate. Ça crée un processus libératoire.        
Dominique Perrault

Publicité

Dominique Perrault, un architecte conceptuel 

Je suis un faux historien, dans la mesure où j'ai fait un travail de géographe. Je me suis appuyé sur l'histoire pour définir des territoires, les comprendre, les évaluer, les mesurer, les transformer, et ça a nourri mon travail d’architecte. Tous ces projets, et les commandes publiques touchent la transformation des villes, des métropoles, de par le monde. L'histoire est un prétexte pour étudier la géographie. (...) L'architecture est conceptuelle car elle naît de la pensée et c'est en cela qu'elle est fascinante car elle se transforme en physique. Elle est autant matière d'esprit à l'origine, qu'elle devient strictement physique dans son résultat. Ce passage de l'immatériel, du spirituel et de cette dimension abstraite, jusqu'à la dimension incontournable de la présence des murs, des sols, de tout ce qui nous environne, nous entoure, nous protège, et ce qu'on appelle architecture, c'est physique.      
Dominique Perrault

L'architecture comme processus pictural 

Je fais de l'architecture comme je fais de la peinture : avec détachement. Je crée, je défais, je transforme : je n'ai pas peur de cette transformation, alors que dans le processus architectural, il y a quelque chose de laborieux, un processus normatif. J'ai toujours été en liberté et en défiance par rapport à l'architecture. Au début de ma carrière, j'avais une capacité à dire non. La BNF est un 'Non'. (...) La Bibliothèque Nationale de France a cette forme d’abbaye, elle a cette ambivalence entre l'introversion et l'extraversion ; car elle offre une esplanade ouverte et en même temps il y a cette dimension introvertie du cloître, ou de l'abbaye. Ces 4 tours ne créent qu'un seul et même lieu.      
Dominique Perrault

1h 02

Pour aller plus loin

Site officiel de l’agence Dominique Perrault architecture. 

Dominique Perrault, membre de l’Académie des Beaux-Arts depuis le 25 février 2015 : biographie et discours de réception en ligne sur le site de l’Académie.

Dominique Perrault : La Bibliothèque nationale de France, portrait d’un projet : à lire sur le site Archicree.com. 

L’Île de la Cité, perspectives d’une métamorphose : conférence de Dominique Perrault et Philippe Bélaval (Centre des Monuments nationaux), donnée dans le cadre des Entretiens de Chaillot le 22 novembre 2017 à la Cité de l’architecture.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Réécoute du 9 juillet 2018

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Coordination
Pascaline Bonnet
Collaboration
Nathalie Lempereur
Collaboration
Clotilde Pivin
Réalisation