Amin Maalouf // Ghassan Salamé

Amin Maalouf / Ghassan Salamé
Amin Maalouf / Ghassan Salamé ©Maxppp - Sylvestre / Abdullah Dola
Amin Maalouf / Ghassan Salamé ©Maxppp - Sylvestre / Abdullah Dola
Amin Maalouf / Ghassan Salamé ©Maxppp - Sylvestre / Abdullah Dola
Publicité

L'écrivain et membre de l'Académie française Amin Maalouf qui fait paraitre "Nos frères inattendus", chez Grasset // Entretien autour du Liban et de l'ONU, avec l'ancien Envoyé spécial de l'ONU en Lybie, ancien ministre de la Culture du Liban et professeur émérite à Science-Po, Ghassan Salamé.

Des Matins qui sonnent comme un réveil aux couleurs du Liban, dont le drame interroge le monde. Comme l’écrit notre premier invité, « Le navire sur lequel nous sommes embarqués est désormais à la dérive, sans cap, sans destination, sans visibilité, sans boussole, sur une mer houleuse, et il faudrait un sursaut, d’urgence, pour éviter le naufrage ».

L’auteur de ces lignes est l’écrivain franco-libanais Amin Maalouf, membre de l’Académie française, qui publie ces jours-ci un drôle de roman en forme de parabole philosophique et politique sur notre monde et ses folies, intitulé Nos frères inattendus. Il est notre premier invité à 7h10.

Publicité

A 7h45 dans la fabrique médiatique retour sur l’incendie de l’usine Lubrizol qui a eu lieu il y a tout juste un an. La revue XXI y consacre une longue enquête. Nous en parlons avec son auteur, le journaliste Gilles Triolier.

Enfin après le journal de 8h retour sur le Liban en compagnie d’un homme qui fut ministre de la culture, de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Liban Ghassan Salamé, mais aussi conseiller du secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, et envoyé spécial de l’ONU en Libye de 2017 à 2020, ONU qui célèbre ces jours-ci son 75e anniversaire.

L'équipe