Publicité
En savoir plus
Alain Supiot
Alain Supiot
© Radio France

Welfare state, Etat-Providence, Etat social… : toutes ces formules sont-elles destinées à rejoindre le rang de ces archaïsmes qui suscitent tantôt la moquerie, tantôt la nostalgie ? A l’heure certes de l’an II du quinquennat Hollande, mais aussi à celle de la mondialisation, du Marché omnipotent avec un grand M, et alors que nous sommes en plain an V de la crise économique européenne : les noces de l’état et de la justice sociale auxquelles la France s’est attachée sont-elles sur le point de se rompre ? L’actu s’est concentrée ces derniers temps sur des histoires de mariage : peut-être est-il temps désormais de prendre conscience du divorce qui gronde… C’est ce que nous faisons ce matin avec Alain Supiot, spécialiste du droit social, directeur de l’Institut des Etudes de Nantes et détenteur au Collège de France de la chaire intitulée : Etat social et mondialisation : analyse juridique des solidarités.

avec:

Publicité

Alain Supiot

Juriste français spécialiste du droit du travail. Professeur au collège de France

Vient de publier chez Fayard Grandeur et misère de l’Etat social

Références

L'équipe

Marc Voinchet
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Etienne Klein
Etienne Klein
Etienne Klein
Chronique
Noëlle Lenoir
Chronique
Tanguy Blum
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Philippe Meyer
Chronique
Philippe Trétiack au Caire (Egypte)
Philippe Trétiack au Caire (Egypte)
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Sylvain Kahn
Chronique
Brice Couturier
Brice Couturier
Brice Couturier
Chronique
Hubert Védrine
Chronique
Laure Adler
Chronique
Jean Birnbaum
Chronique
Stéphane Rozès, président de Cap (Conseils, analyses et perspectives), enseignant à Sciences-Po et HEC , le 15 octobre 2018
Stéphane Rozès, président de Cap (Conseils, analyses et perspectives), enseignant à Sciences-Po et HEC , le 15 octobre 2018
Christophe Payet
Collaboration
Francesca Fossati
Francesca Fossati
Francesca Fossati
Collaboration