France Culture
France Culture
Publicité
Jean Claude Michéa
Jean Claude Michéa
© Radio France

Jean Claude Michéa ©Radio France

Nous voilà au lendemain du 3ème débat télévisé qui a opposé hier les six candidats aux primaires socialistes et à trois jours du premier tour de ce scrutin dimanche prochain. Jean-Claude Michéa, cette nouveauté politique de primaires ouvertes à gauche semble aller à rebours de votre thèse que nous allons sonder ce matin et qui consiste à dire, si l’on devait la résumer en quelques mots, que la gauche moderne acquise au libéralisme s’est éloignée de la cause du peuple. A l’heure où la gauche s’ouvre justement à la consultation électorale citoyenne, il nous a semblé intéressant de lire votre nouvel ouvrage : « la gauche, les gens ordinaires et la religion du progrès », tout est dit dans le sous-titre de cet essai Le Complexe d’Orphée paru hier aux éditions Climats. Jean-Claude Michéa, vous êtes philosophe, admiratif du socialisme théorisé par George Orwell, très critique envers le libéralisme en tant que philosophie politique dont vous dites qu’elle est devenue la matrice commune à la droite et à la gauche politique d’aujourd’hui (et voire même à l’extrême-gauche !), tous soumis à l’impératif de croissance dans un marché global. Mais la gauche s’est-elle réellement détournée de la critique du libéralisme, à l’heure du renouveau de l’idée de démondialisation défendue par certains en son sein ? La gauche s’est-elle réellement détournée des « gens ordinaires », à l’heure de primaires ouvertes à tout citoyen de gauche ? Ce sont les questions que nous allons vous poser ce matin.

Publicité

L'équipe

Marc Voinchet
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Emmanuel Todd
Chronique
François Angelier
François Angelier
Leyla Dakhli
Chronique
Tanguy Blum
Collaboration
Philippe Meyer
Chronique
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Pauline Muyl
Collaboration
Soline Ledésert
Production déléguée
Brice Couturier
Brice Couturier
Brice Couturier
Chronique
Hubert Védrine
Chronique
Laure Adler
Chronique
Béatrice Trichet
Réalisation
Sylvain Bourmeau
Sylvain Bourmeau
Sylvain Bourmeau
Chronique
Francesca Fossati
Francesca Fossati
Francesca Fossati
Collaboration