Le Liban pouvait-il rester longtemps en dehors du conflit syrien ?

France Culture
Publicité
Avec
  • Frédéric Laffont auteur, réalisateur et producteur français
  • Antoine Basbous Politologue et spécialiste du monde arabe, de l'islam et du terrorisme islamiste. Fondateur de l'Observatoire des Pays arabes
Antoine Basbous
Antoine Basbous
© Radio France

Le Liban est-il à nouveau piégé par son puissant voisin syrien ?

Alors que le conflit entre le régime de Bachar al-Assad et la rébellion s’enlise et que le bilan s’alourdit à plus de 34 000 morts selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme… la crainte d’une contagion est plus forte que jamais.

Publicité

Vendredi, le général libanais Wissam Al-Hassan est mort dans un attentat, alors que ce militaire était l’une des bêtes noires du régime syrien.

Bachar al-Assad est immédiatement accusé par l'ancien premier ministre libanais Saad Hariri d'être derrière l'attentat… Une déclaration suivie par celle du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui a jugé "probable" l'implication de Damas.

Bachar al-Assad cherche-t-il à déstabiliser son voisin libanais pour exporter un conflit qui s’enlise ?

Alors va-t-on vers une nouvelle guerre au Liban ?

Le Liban pouvait-il rester longtemps en dehors du conflit syrien ?

Frédéric Lafond

Documentariste

il a réalisé une série de trois documentaires sur le Liban pour France 5.

Antoine Basbous

Directeur de l'Observatoire des pays arabes.

Auteur notamment de « *Le tsunami arabe * » chez Fayard (sorti en novembre 2011)

L'équipe