Les illusions perdues de la France "black-blanc-beur"

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Rokhaya Diallo Editorialiste, réalisatrice.
  • Stéphane Beaud Professeur de sociologie à l'université de Poitiers, membre du GRECO (Groupe de Recherches Sociologiques sur les sociétés Contemporaines)
Stéphane Beaud et Rokhaya Diallo
Stéphane Beaud et Rokhaya Diallo
© Radio France - Marie Cazaban

Stéphane Beaud et Rokhaya Diallo Marie Cazaban©Radio France

1ère, 2ème, 3ème ge-ne-ra-tion, nous sommes tous des enfants d’immigrés !!! Il y a 9 ans, un certain 21 avril 2002, les jeunes descendaient dans la rue pour scander, entre autres, ce slogan. Aujourd’hui, sommes-nous tous encore des enfants d'immigrés ?

Publicité

La semaine dernière paraissait le rapport annuel de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme sur le racisme. Avec ce constat quelque peu contradictoire : malgré la tendance à la baisse des manifestations de racisme et d’antisémitisme, « la tolérance recule, les sentiments xénophobes se diffusent ».

Le racisme ne serait donc pas un débat has been ?

Voilà deux auteurs qui soulignent, chacun à leur manière cette montée de l’intolérance plus discrète et plus subtile que les insultes ou les violences les plus visibles. Dans Racisme, mode d’emploi , Rokhaya Diallo traque le racisme sous ses nouvelles formes, que l'on croit bienveillantes - "j’aime beaucoup les noirs, ils savent bien danser" - tandis que Stéphane Beaud dans Traîtres à la Nation ? nous apporte un regard nouveau sur la grève de l’équipe de France en 2010 : où ceux qui ont fait preuve de racisme n’étaient pas ceux que l’on croyait…

L'équipe