France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

« Une querelle de prestiges » : c'est ainsi que Michel Rocard qualifie la crise institutionnelle et politique dans laquelle est plongée la France, entre contorsion politique et rigidité syndicale. Aux yeux de l'ancien premier ministre et créateur du RMI l'inacceptable est l'inscription de la précarité dans la loi. Maîtrise du secret, temps de la négociation, connaissance du terrain social et des hommes, c'est une véritable méthodologie de la réforme dans le pays le plus divisé d'Europe que dresse Michel Rocard. Aujourd'hui député européen, il appelle à reprendre la réflexion sur l'Europe, disparue depuis le non au référendum sur la Constitution. C'est au niveau européen que doit selon lui se mener une réforme de grande ampleur pour traiter économiquement le chômage et la précarité. Une réforme qui passerait par une relance de la croissance, une limitation de la pression des actionnaires sur le fonctionnement des entreprises et la refonte de la légitimité syndicale. Un programme pour la gauche ?

Références

L'équipe

Marc Voinchet
Production
Pauline Chanu
Production déléguée
Valentin Denis
Stagiaire
Vivien Demeyère
Réalisation
Delphine Lerner
Collaboration
Caroline Payen
Collaboration
Élodie Piel
Collaboration