Emmanuel Macron arrivant au Louvre après son élection à la présidence de la République.
Emmanuel Macron arrivant au Louvre après son élection à la présidence de la République.
Emmanuel Macron arrivant au Louvre après son élection à la présidence de la République. ©AFP - Philippe Lopez
Emmanuel Macron arrivant au Louvre après son élection à la présidence de la République. ©AFP - Philippe Lopez
Emmanuel Macron arrivant au Louvre après son élection à la présidence de la République. ©AFP - Philippe Lopez
Publicité
Résumé

De l’outsider au monarque républicain, que nous disent ces premières semaines sur la nature de la figure présidentielle qu’il compte incarner ? La fin d’un “président normal” ? La restauration d’une monarchie républicaine ?

avec :

Maxime Tandonnet (Haut fonctionnaire).

En savoir plus

Emmanuel Macron reçoit lundi son homologue russe Vladimir Poutine au château de Versailles, l’occasion de s’interroger sur la nouvelle figure présidentielle. A la fois assimilé à Louis-Napoléon Bonaparte pour ses jeunes années (ils ont le point commun d’avoir été élu à à peine 40 ans tous les deux), le nouveau président français incarne aussi la rupture. Système de partis ébranlés, jeu politique recomposé…

Il n’en reste pas moins que dès le début de son mandat, Emmanuel Macron a souhaité incarner une posture d’un président fort. De l’outsider au monarque républicain, que nous disent ces premières semaines sur la nature de la figure présidentielle qu’il compte incarner ? La fin d’un “président normal” ? La restauration d’une monarchie républicaine ?

Publicité
Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Élodie Piel
Collaboration
Sébastien Petitot
Collaboration
Zoé Sfez
Chronique