La constellation Cassiopée, illustrée par Cécile Aurégan ©Radio France - Cécile Aurégan
La constellation Cassiopée, illustrée par Cécile Aurégan ©Radio France - Cécile Aurégan
La constellation Cassiopée, illustrée par Cécile Aurégan ©Radio France - Cécile Aurégan
Publicité
Résumé

Au cours de cette deuxième nuit, Chloé découvre la constellation de Cassiopée, condamnée à tourner autour de l’étoile Polaire pour avoir vanté la beauté de sa fille. Elle s'envole ensuite pour la supernova Cassiopée A, l’étoile qui a explosé, en compagnie de l'astrophysicienne Françoise Combes.

avec :

Françoise Combes (Astrophysicienne à l'Observatoire de Paris, professeure au Collège de France et membre de l'Académie des sciences).

En savoir plus

Depuis des millénaires, la constellation de Cassiopée, qui a la forme d'un trône, est condamnée à tourner autour de l'étoile Polaire. Mais quelle histoire mythologique se cache derrière cette punition éternelle ?

Dans la mythologie grecque, Cassiopée est la reine d’Ethiopie. Elle est entourée de la constellation qui porte le nom de son mari, de sa fille, Andromède et de l'amoureux de celle-ci, Persée. Cassiopée raconte partout que sa fille Andromède est plus belle que les nymphes de la mer. Furieux, Poséidon, le dieu de la mer, envoie un monstre marin ravager son royaume. Le mari de Cassiopée demande alors conseil à un oracle, qui lui répond : "La seule façon de sauver ton royaume est d’offrir ta fille Andromède au monstre". Andromède est sacrifiée et enchaînée à un rocher du rivage pour être dévorée. Mais son amoureux, Persée, surgit sur son cheval ailé en agitant devant le monstre marin la tête coupée d’une créature dont le regard pétrifie. Le monstre marin se transforme en statue de pierre et Persée sauve sa bien-aimée Andromède.

Publicité

Mais les dieux veulent punir Cassiopée. Ils la condamnent à tourner éternellement autour de l’étoile Polaire, enchaînée sur son trône, la tête en bas la moitié du temps. Quand on voit un W, c’est que le trône est à l’envers. Quand il est à l’endroit, c’est un M. Selon les saisons, quand le trône est au-dessus du pôle Nord céleste, c’est un M et quand il est en dessous c’est un W.

Dans cette deuxième nuit d'initiation, vous allez rencontrer :

  • Cassiopée, la reine d'Éthiopie
  • Andromède, la fille de Cassiopée et de Céphée
  • Poséidon, le dieu de la mer
  • Une année lumière, c’est la distance parcourue par la lumière en une année, ce qui représente environ 9 460 milliards de kilomètres.
  • La Voie lactée, aussi appelée Galaxie, est une grande trainée blanche, constituée de milliers d'étoiles. C'est notre galaxie, à laquelle nous appartenons à l'intérieur du système solaire.
  • La supernova Cassiopée A: l'ensemble des phénomènes qui résultent de l'implosion d'une étoile en fin de vie. Vue depuis la Terre, une supernova apparaît très lumineuse, et est perçue comme une étoile nouvelle, alors qu'elle correspond en réalité à la disparition d'une étoile.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Un podcast de fiction familial proposé par Camille Renard, écrit par Alice Butaud, et réalisé par Charlotte Roux
Avec les comédiennes
Léopoldine Serre, Anne Canovas, et l’astrophysicienne Françoise Combes dans son propre rôle.
Musique originale : Jonathan Fitoussi
La chanson originale du podcast est interprétée par Léopoldine Serre, et composée par Mickael Olivier : Et toi, l’étoile Pour qui tu brilles ? Pour qui tu cours Au point du jour ?
Illustration : Cécile Aurégan
Mixage : Frédéric Changenet, Guillaume Le Dû, Thomas Robine, Ariane Neumann. Bruitage : Bertrand Amiel.

Merci à l’astrophysicien et historien des sciences Thomas Widemann, Guilhem Flouzat, Suzanne François-Renard, les CM1 de l’école Tourtille à Belleville (Paris).

>>> Poursuivez ce voyage interstellaire, en écoutant le podcast Un été sous les étoiles, de Nicolas Martin

France Culture à la Cité des Sciences de Paris ! Partir à bord d’une station spatiale, apprendre à lire un ciel d’été, voyager au cœur des trous noirs… Tout l’été, le planétarium de la Cité des sciences et de l’industrie propose des spectacles pour petits et grands. A cette occasion, découvrez un extrait de ce podcast familial tous les jours à 11h.
Voyagez entre les astres et les constellations au cours de cette expérience inédite du 18 juillet au 28 août.
Programme complet sur le site de La Cité des Sciences et de l’industrie.

Références

L'équipe

Camille Renard
Coordination
Charlotte Roux
Réalisation
Pascaline Bonnet
Collaboration