La constellation du Cygne, illustrée par Cécile Aurégan ©Radio France - Cécile Aurégan
La constellation du Cygne, illustrée par Cécile Aurégan ©Radio France - Cécile Aurégan
La constellation du Cygne, illustrée par Cécile Aurégan ©Radio France - Cécile Aurégan
Publicité
Résumé

Au cours de cette cinquième nuit, Chloé découvre grâce à Hélène la constellation du Cygne, la Croix du nord, et sa romantique légende chinoise. Elle part ensuite tout près d'un trou noir pour en comprendre les mystères en compagnie de l'astrophysicienne Françoise Combes.

avec :

Françoise Combes (Astrophysicienne à l'Observatoire de Paris, professeure au Collège de France et membre de l'Académie des sciences).

En savoir plus

Le Cygne est une constellation grande et brillante formée de neuf étoiles. On l’appelle aussi parfois la Croix du nord, car ses étoiles sont principalement disposées selon une grande croix. L'oiseau qu'elle représente s'étend sur la Voie lactée estivale, paraissant en migration vers le sud. Quelle est la véritable histoire derrière ces amas d'étoiles ?

La constellation du Cygne est associée à plusieurs oiseaux légendaires de la mythologie grecque. Il y a Orphée transformé en cygne, mais il y a aussi Zeus, le dieu des dieux, qui s’était déguisé en cygne pour séduire la reine Léda.

Publicité

Zeus prend l’apparence d’un cygne pour que sa femme Héra ne le reconnaisse pas. Puis il demande à une déesse complice de se changer en aigle et de faire semblant de le poursuivre. Léda, attendrie par le faux cygne tout effrayé, le prend dans ses bras et le caresse pour l’apaiser. Quand le cygne quitte la reine, il abandonne au bord du rivage deux œufs énormes. Des humains immortels, Castor et Pollux, qui se retrouvent dans la constellation des Gémeaux.

Selon les cultures, on ne voit pas les mêmes figures dans le ciel et les constellations racontent d’autres légendes. Dans la mythologie chinoise, une fois par an, un pont se forme dans la constellation du Cygne, un pont qui permet à Tchi-niu et Ken-niou, des amoureux, de se retrouver, mais seulement pour une nuit. Tchi-niu est une princesse et elle aime Ken-niou qui est berger. Malgré leur rang social différent, le roi accepte qu’ils se marient. Mais les jeunes mariés profitent de leur bonheur et négligent leurs obligations : Ken-niou laisse le troupeau royal sans surveillance et Tchi-niu qui est tisseuse abandonne ses ouvrages. Après plusieurs avertissements, le roi décide de bannir Ken-niou et Tchi-niu. Il les envoie tous les deux dans le ciel de telle manière qu’ils soient séparés par une rivière, la Voie lactée. Ken-niou, le berger, est l’étoile Altaïr de la constellation de l’Aigle et la princesse Tchi-niu est Véga.

Une fois par an, la septième nuit du septième mois, toutes les pies du monde ont pitié d’eux. Les pies volent vers le ciel et forment toutes ensemble un pont au-dessus de l'étoile Deneb de la constellation du Cygne. Les amoureux peuvent alors se rejoindre. Cette année, la nuit du septième mois aura lieu le 4 août 2022. C’est la Saint-Valentin chinoise. Il vous suffira de repérer les trois étoiles du triangle d’été. Véga, la plus brillante, c’est la princesse, Altaïr c’est le berger et la queue du cygne…

Première image de l’ombre d’un trou noir : le tour noir supermassif du centre de la galaxie M87, observé par le réseau EHT
Première image de l’ombre d’un trou noir : le tour noir supermassif du centre de la galaxie M87, observé par le réseau EHT
- The EHT collaboration

Au cours de ce cinquième voyage interstellaire, vous allez rencontrer :

  • La constellation du Cygne, aussi appelée la Croix du Nord, composée de trois étoiles principales : Altaïr, Deneb et Albireo.
  • Un trou noir : Un trou noir est un puits infini, comme un rond sombre au milieu d’un disque orange flamboyant. Si on passe un rayon limite, que l'on appelle l'horizon des évènements, c'est un point de non-retour. Personne ne peut en sortir, même pas la lumière. Il existe un trou noir super-massif au centre de chaque galaxie. "Le trou noir dévore le gaz et les étoiles qui s’approchent de trop près de lui, grâce à sa gravité, son pouvoir d‘aspiration énorme. Mais si l’on reste assez loin, rien ne peut arriver. Dans une galaxie, très peu d’étoiles sont concernées. Et le trou noir, la plupart du temps, jeûne." Françoise Combes

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Un podcast de fiction familial proposé par Camille Renard, écrit par Alice Butaud, et réalisé par Charlotte Roux
Avec les comédiennes
Léopoldine Serre, Anne Canovas, et l’astrophysicienne Françoise Combes dans son propre rôle.
Musique originale : Jonathan Fitoussi
La chanson originale du podcast est interprétée par Léopoldine Serre, et composée par Mickael Olivier : Et toi, l’étoile Pour qui tu brilles ? Pour qui tu cours Au point du jour ?
Illustration : Cécile Aurégan
Mixage : Frédéric Changenet, Guillaume Le Dû, Thomas Robine, Ariane Neumann. Bruitage : Bertrand Amiel.

Merci à l’astrophysicien et historien des sciences Thomas Widemann, Guilhem Flouzat, Suzanne François-Renard, les CM1 de l’école Tourtille à Belleville (Paris).

>>> Poursuivez ce voyage interstellaire, en écoutant le podcast Un été sous les étoiles, de Nicolas Martin.

France Culture à la Cité des Sciences de Paris ! Partir à bord d’une station spatiale, apprendre à lire un ciel d’été, voyager au cœur des trous noirs… Tout l’été, le planétarium de la Cité des sciences et de l’industrie propose des spectacles pour petits et grands. A cette occasion, découvrez un extrait de ce podcast familial tous les jours à 11h.
Voyagez entre les astres et les constellations au cours de cette expérience inédite du 18 juillet au 28 août.
Programme complet sur le site de La Cité des Sciences et de l’industrie.