Selon le Ministère de la culture, la filière économique du livre peut être considérée comme la première des industries culturelles…
Selon le Ministère de la culture, la filière économique du livre peut être considérée comme la première des industries culturelles… ©AFP - DENIS MEYER / HANS LUCAS
Selon le Ministère de la culture, la filière économique du livre peut être considérée comme la première des industries culturelles… ©AFP - DENIS MEYER / HANS LUCAS
Selon le Ministère de la culture, la filière économique du livre peut être considérée comme la première des industries culturelles… ©AFP - DENIS MEYER / HANS LUCAS
Publicité

Le marché du livre a connu des jours meilleurs. Il n'est pas au mieux de sa forme.

Le chiffre du jour

80 000 : c'est le nombre d'emplois que totalise le secteur du livre, soit un peu moins de 0,4 % de la population active, mais près de 20 % de l’ensemble des emplois du secteur culturel. Le Ministère de la Culture estime à plus de 55 000 le nombre des auteurs de livres en France, qu’il s’agisse des écrivains, des illustrateurs ou encore des traducteurs. Pour autant, seuls 2 500 d’entre eux environ sont affiliés à l’AGESSA (Association pour la gestion de la sécurité sociale des auteurs) et vivent donc majoritairement des revenus des droits perçus au titre de la propriété littéraire et artistique. Les autres doivent la plupart du temps exercer un autre métier pour subvenir à leurs besoins...

Publicité